Banner_04.jpg

Eclairage extérieur

La transformation de l’éclairage conventionnel des routes en technique LED dans les zones résidentielles permet des économies d’énergie et de coûts tout en améliorant la qualité d’éclairage. Le remplacement de l’éclairage des routes des lampes à vapeur de sodium à haute pression ou à fluorescence par un système d’éclairage LED permet non seulement d’économiser de l’énergie et des coûts mais donne une chance d’améliorer la qualité de lumière par une plus grande uniformité, un éblouissement moindre et un rendu élevé des couleurs. La condition en est une planification compétente de l’éclairage qui n’est malheureusement pas toujours le cas. Les conséquences sont d’inutiles défauts d’uniformité et un éblouissement accru.

 

Les sources lumineuses à faible rendement lumineux, par exemple de 55 lumens par watt (lm/W) pour une puissance de lampe minimale de moins de 50 W sont considérées comme inefficaces et interdites selon le programme fixé dans la directive d’écoconception de l’UE (directive ErP 2009/125/EG). Au niveau de l’éclairage des routes, ceci concerne aussi bien les lampes à vapeur de mercure à haute pression que celles à vapeur de sodium (certains types) et les lampes à fluorescence.

 

Dans l’évaluation de l’efficacité d’un luminaire de route (chiffre caractéristique: rendement lumineux de système), on considère actuellement l’ensemble des systèmes comprenant la source lumineuse, tous les composants optiques (réflecteur, lentilles, filtrages de protection) ainsi que le ballast et l’appareil de commande. Une évaluation correcte de l’efficacité ne se base pas uniquement sur la lumière rayonnée mais surtout sur sa répartition précise. Aussi faudra-t-il lors de la planification tenir compte à l’avenir de toutes les surfaces utiles (route, espace de stationnement, chemin pour piétons, façades).

 

Le remplacement des systèmes d’éclairage à vapeur de sodium et à fluorescence par des LED est intéressant à plusieurs égards: après l’évaluation de milliers de transformations demandées, le potentiel d’économie d’énergie réalisé par le remplacement des lampes à vapeur de sodium par des LED se situe entre 20 et 70%, et même entre 40 et 75% dans les rues riveraines et de dégagement. Si un système de gestion et de commande de lumière est intégré à l’assainissement, l’économie d’énergie est encore plus élevée et atteint les pourcentages supérieurs.

 

A titre comparatif: les luminaires de route modernes à vapeur de sodium dotés de ballasts électroniques et d’une très bonne optique de réflecteur présentent des rendements lumineux de système de 64,78 et 86 lm/W pour les trois plages de puissance les plus utilisées (50, 70 et 100 W).

Les actuels luminaires routiers LED blanc neutre à température de couleurs de 4000 Kelvin (K) et courbe comparable de répartition de la lumière atteignent un rendement lumineux de système de 115 à 130 lm/W, en partie même jusqu’à 145 lm/W.

 

Même le remplacement par des luminaires routiers LED à rayonnement blanc chaud et température de couleur de 3000 K, qui présentent un flux lumineux de 5 à 20% moindre que les LED blanc neutre (pour la même structure de puce et les mêmes caractéristiques électriques), en vaut la peine: on obtient ainsi un rendement lumineux de système de 105 à 120 lm/W qui fait qu’ils sont de 20 à 40% plus efficaces que les luminaires modernes à vapeur de sodium.

 

Il faut dire également que les lampes de puissance à vapeur de sodium utilisées sur les routes principales sont plus efficaces que les lampes à vapeur de sodium de plus faible puissance utilisées dans les zones résidentielles. Cela rend particulièrement intéressante la transformation de l’éclairage des rues riveraines et de dégagement qui constituent la majorité des voies de circulation d’une ville.

 

Dans la planification de mesures d’assainissement dans les quartiers résidentiels, il faut impérativement veiller à ce que le rapport entre l’espacement des mâts et leur hauteur soit de 1:4 à 1:5. Des rapports plus élevés aboutissent inévitablement à un éblouissement et à de très grands défauts d’uniformité. Pour des mâts de hauteur correspondante, il faut également tenir compte d’une répartition de lumière adaptée avec précision à la rue considérée afin d’éviter des immissions gênantes de lumière pour la zone résidentielle. Il faut également prévoir un concept approprié de protection contre la foudre et la surtension étant donné que les composants électroniques d’un luminaire LED sont beaucoup plus sensibles à de telles perturbations que les ballasts conventionnels.

 

Un important critère de qualité dans l’évaluation d’un éclairage est le rendu des couleurs qui s’exprime par l’indice de rendu des couleurs Ra. Les sources lumineuses dont la lumière comprend toutes les couleurs du spectre rendent de manière optimale les couleurs des objets éclairés et leurs confèrent un aspect naturel. L’indice de rendu des couleurs est alors Ra = 100. Tandis que la lumière jaune des lampes à vapeur de sodium atteint un Ra de 20 à 40, le Ra des LED se situe entre 75 et 95 et est donc nettement supérieur.

 

Conclusion: compte tenu de toutes ces indications, ainsi que de la consommation d’énergie nettement réduite et de la qualité supérieure de la lumière, tout parle en faveur d’une transformation des installations conventionnelles d’éclairage des routes en LED dans le cadre d’une planification spécialisée et qualifiée.

 

La formation de planificateur éclairagiste extérieur SLG fournit les connaissances nécessaires à la planification technique et conceptionnelle d’éclairage, les caractéristiques techniques d’éclairage, d’électrotechnique et de gestion de lumière ainsi que sur l’exploitation de l’éclairage extérieur. http://www.slg.ch/fr/college/planificateur-eclairagiste-outdoor

 

- Petit précis de protection solaire

- Petit traité d’éclairage naturel

 

Guides Topstreet

 

Eclairage public Entretien et maintenance 2014 fr

2014

Entretien et maintenance             

pdfDownload PDF

 Eclairage public systèmes intélligents 2015 fr

 2015

Systèmes intelligents

pdfDownload PDF

 Eclairage public systèmes efficasses 2016 fr

 2016

Systèmes efficasses

pdfDownload PDF

Les cookies facilitent la mise à disposition de nos services. Lorsque vous faites appel à nos services, vous acceptez de fait les cookies que nous utilisons.
Autres informations Ok